Communication en Conseil des ministres : mixité sociale au collège

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a présenté une communication relative à la mixité sociale au collège, le mercredi 1er février 2017.

Les résultats de la dernière enquête Pisa de l’OCDE en 2015 ont confirmé qu’en France une bonne part du destin scolaire des élèves est liée à l’origine sociale. L’insuffisance de mixité scolaire et sociale est une des causes de ces résultats pointant les déterminismes sociaux à l’œuvre dans la société française.

Face à ces constats qui font consensus, le Gouvernement a, dans le cadre notamment de la grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République et des comités interministériels « égalité-citoyenneté », agi sur les déterminants de l’environnement scolaire (ségrégation urbaine, mobilité géographique, …). Il a aussi mobilisé, au sein du système scolaire, tous les leviers de lutte contre les inégalités sociales et territoriales : la priorité au premier degré, la relance de la scolarisation précoce, la refonte de l’éducation prioritaire pour les écoles et les collèges, la création d’un nouveau modèle d’allocation progressive des moyens pour tenir compte des besoins sociaux, la mise en place de parcours d’excellence dans les réseaux d’éducation prioritaire, la lutte contre le décrochage scolaire…

Pour favoriser la mixité sociale et scolaire sur les territoires où elle est le plus souvent mise en cause, une démarche pragmatique a été mise en place en associant les acteurs locaux, dont les collectivités, les parents d’élèves, les représentants des chefs d’établissements et de l’enseignement privé, pour construire des solutions au plus près des besoins, et des chercheurs, afin d’évaluer scientifiquement la démarche et ses résultats. Plusieurs outils sont utilisés comme la création de secteurs multicollèges ou l’amélioration de l’attractivité des établissements par la carte des formations.

La démarche engagée rencontre une adhésion large, puisque 46 départements ont défini 82 territoires pilotes. Parmi ceux-ci, les premiers territoires engagés ont permis la mise en œuvre, dès la rentrée 2016, de 12 expérimentations concrètes.

Un vade-mecum intitulé « Agir pour une mixité sociale et scolaire dans les collèges », élaboré en lien avec les scientifiques qui accompagnent la démarche, a été diffusé dans l’ensemble des académies. Il constitue le premier document de référence de l’institution scolaire décrivant les leviers et les processus permettant de favoriser la mixité sociale et scolaire.

Au terme des concertations qui se tiennent actuellement, la grande majorité des territoires pilotes devrait proposer des solutions opérationnelles mises en œuvre dès la prochaine rentrée.

Source : Élysée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *