Création en cours – Édition 2016-2017

Le dispositif « Création en cours » créé de nouveaux ponts entre la culture et la jeunesse en permettant cette année à 130 jeunes artistes de s’installer en résidence dans les écoles et collèges les plus éloignés de l’offre culturelle.

Création en cours - logo

 

La première promotion d’artistes de « Création en cours », constituée à la suite d’un appel à candidatures qui a enregistré un nombre impressionnant de propositions (617), commence à faire sa rentrée dans la centaine d’établissements scolaires volontaires pour accueillir de nouvelles résidences d’artistes, en métropole et Outre-mer.
 
 
À travers ce nouveau dispositif national porté par le Ministère de la Culture et de la Communication et le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et dont le pilotage est confié aux Ateliers Médicis de Clichy-Montfermeil, notre objectif est, dans le cadre du Parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC), de renforcer la présence artistique dans les écoles, à travers des résidences de jeunes artistes diplômés de l’enseignement supérieur culturel, élaborées avec les enseignants et les équipes pédagogiques.
 
 
Ces résidences sont spécialement conçues pour permettre à des élèves de cycle 3 (CM1, CM2, 6e) de rencontrer des artistes invités à mener des projets de création participatifs. Ainsi, ils vont pouvoir s’immerger, pendant 20 jours, dans les processus de création d’un architecte, d’un vidéaste, d’un auteur, d’un dessinateur, d’un réalisateur, d’un plasticien, d’un comédien, d’un danseur, d’un musicien, d’un circassien, d’un photographe, d’un designer, d’un artiste de rue ou encore d’un artiste numérique, et contribuer au sein de chaque école à une création collective.
 
 
Les résidences à l’école ne sont pas nouvelles : les ministères de la Culture et de la Communication et de l’Éducation nationale en soutiennent des dizaines chaque année, tout comme ils soutiennent des milliers de projets d’éducation artistique et culturelle, souvent sans bruit, avec un effort démultiplié ces dernières années grâce à un engagement financier sans précédent. Mais ce dispositif est différent.
 
 
En s’adressant spécifiquement à des écoles implantées dans des territoires éloignés des offres artistiques et culturelles, « Création en cours » est une résidence différente et complémentaire des dispositifs déjà existants. Par ailleurs il cible les jeunes artistes en phase d’insertion professionnelle. Il permet donc tout à la fois de répondre à l’enjeu d’irrigation culturelle du territoire et de mettre à l’honneur les formations artistiques d’excellence qui caractérisent la « touche » française dans le monde.
 
 
La première édition va donner lieu à une documentation au fil de l’eau de chaque projet sur la plateforme www.creationencours.fr, avec là encore une participation active des élèves, sous la houlette des enseignants et des artistes. Des connexions seront également établies entre les résidences, ainsi qu’avec les structures culturelles de chaque territoire.
 
 
« Création en cours » s’intègre dans le parcours d’éducation artistique et culturelle rendu obligatoire par la Loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013, et correspond à notre volonté partagée de permettre aux élèves de rencontrer les artistes au travail, de faire l’expérience de la création, et de bénéficier non pas seulement d’une éducation à l’art mais aussi d’une éducation « par l’art ».


 
 
 Najat Vallaud-Belkacem
, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication

 
 

 

Le dispositif

Pour l’édition 2016-2017 du dispositif Création en cours, 130 jeunes artistes de toutes les disciplines artistiques sont soutenus dans le cadre d’un projet d’écriture, de recherche et de création artistique, intégrant un volet de mise en partage et de transmission dans 101 écoles réparties sur l’ensemble du territoire français (métropole et Outre-mer).

Les Ateliers Médicis, lieu de recherche et d’innovation artistique et culturelle implanté à Clichy-sous-Bois / Montfermeil, soutiennent la création, l’émergence artistique et la transmission.

Initié avec le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le dispositif Création en cours croise les enjeux de présence de la culture dans tous les territoires et de soutien à l’insertion professionnelle des jeunes artistes.

« Création en cours » est un dispositif de soutien aux jeunes artistes dans le cadre de projets de recherche et de création impliquant un temps de résidence dans les écoles les plus éloignées de l’offre culturelle (quartiers prioritaires de la politique de la ville, zones rurales et périurbaines, Outre-mer).

Les artistes développeront leurs projets et les partageront avec les élèves du cycle 3 (CM1, CM2, 6e) dans 101 écoles primaires de 98 départements métropolitains et ultramarins. 13 disciplines de la création artistique sont représentées. Les résidences de création, de recherche ou d’expérimentation impliquent pour chaque artiste accompagné, au minimum 20 jours de transmission dans un établissement scolaire. La mise en partage de la création est au cœur de ces résidences.

Les artistes seront accompagnés dans le suivi et la mise en œuvre de leurs projets par les Ateliers Médicis.
 

Les ateliers Médicis

L’Établissement Public « Ateliers Médicis » porte une double ambition :

  • développer un laboratoire de référence, un établissement dédié à la jeune création, aux émergences artistiques et culturelles ;
  • à partir de son déploiement à Clichy-sous-Bois et Montfermeil, expérimenter et concevoir le projet architectural, scientifique et culturel d’un grand équipement culturel de dimension métropolitaine et nationale, qui ouvrira à l’horizon 2023.

Un lieu de recherche, de création et d’innovation.

La transmission comme la création et la recherche constituent le cœur des missions des Ateliers Médicis.

En 2017, près de 130 artistes et équipes artistiques seront accompagnées et soutenues par les Ateliers Médicis dans le cadre de son programme de recherche et de création, articulé autour de 3 axes principaux :

  • le Lab Médicis qui accueille à Clichy-sous-Bois et Montfermeil, une dizaine d’artiste et chercheurs à partir du mois de janvier 2017.
  • « Création en cours », le dispositif de soutien à 130 jeunes artistes accueillis en résidence dans les écoles primaires et collèges de France.
  • la commande photographique du Grand Paris dont la première série de commandes autour du thème « Grand Paris – Ville Monde » a été confiée à 10 photographes.

Ateliers Médicis – Direction : Olivier Meneux 4 bis allée Romain Rolland – 93390 Clichy-sous-Bois
Tél : 01 58 31 11 00  http://medicis-clichy-montfermeil.fr/
 
 

Un dispositif de la politique interministérielle de l’éducation artistique et culturelle

Permettre à des élèves de vivre l’expérience de la culture et de la création dans les territoires les plus éloignés de l’offre culturelle, multiplier les occasions de rencontres et de partage entre la communauté éducative et de jeunes artistes majoritairement issus du réseau des écoles supérieures sous tutelle du ministère de la culture : tels sont quelques-uns des principaux enjeux auxquels le dispositif « Création en cours » permet de répondre au moyen de 101 résidences d’artistes dans 101 écoles réparties sur l’ensemble du territoire.

Initié par le ministère de la Culture et de la Communication, en étroite collaboration avec le ministère de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche et piloté nationalement par l’établissement public Ateliers Médicis, ce dispositif s’inscrit pleinement dans la politique interministérielle d’éducation artistique et culturelle développée par ces deux ministères depuis 1983 (Le premier protocole d’accord entre les ministères en charge de la culture et de l’éducation nationale a été signé le 25 avril 1983) et réaffirmée dans le cadre de la feuille de route conjointe du 11 février 2015. Comme le résume la Charte pour l’éducation artistique et culturelle élaborée par le Haut Conseil de l’Education artistique et culturelle et présentée le 8 juillet 2016, elle repose sur deux principes essentiels : éduquer à l’art, éduquer par l’art.

La résidence d’artiste en milieu scolaire constitue en effet un moyen privilégié pour permettre à des jeunes une rencontre sensible avec le processus de création. En s’adressant spécifiquement à des élèves de CM1, de CM2 et de 6e dans des écoles et des collèges situés dans les territoires prioritaires que sont les quartiers politique de la ville, les zones rurales et périurbaines et l’Outre-mer, « Création en cours » fait également le choix de lutter contre les inégalités territoriales en provoquant la rencontre entre deux mondes : ceux des enfants et des jeunes artistes issus de toutes les disciplines de la création contemporaine (arts plastiques et visuels, théâtre, cinéma et vidéo, danse, architecture, littérature, musique, design, photographie, arts numériques, cirque, arts de la rue, etc.).

Ces résidences d’artistes sont conçues pour s’inscrire dans le Parcours d’éducation artistique et culturelle (Circulaire n°2013-073 du 3-5-2013) qui comprend les enseignements, l’ensemble des dispositifs d’éducation artistique et culturelle (notamment les jumelages entre structures culturelles et établissements scolaires) et les opérations nationales, comme « La Classe, l’œuvre ! » ou « Ecoles en chœur ».

Ainsi, les Directions régionales des affaires culturelles (DRAC) et les rectorats développent toute l’année des projets fédérateurs, à l’échelle d’un territoire, sur le temps scolaire et hors temps scolaire, qui permettent aux enfants et aux jeunes d’explorer les grands domaines des arts et de la culture, dans leurs manifestations patrimoniales et contemporaines, populaires et savantes, nationales et internationales.
 

L’enseignement supérieur culture et les écoles supérieures concernées par les résidences

Avec près de 37 000 étudiants et 100 établissements délivrant plus de 40 diplômes nationaux, l’enseignement supérieur relevant du ministère de la Culture constitue le principal vivier de la jeune création et des professionnels de la culture dans les domaines de l’architecture, des patrimoines, des arts plastiques, du spectacle vivant et du cinéma.

L’enseignement supérieur Culture (ESC) se compose de formations dotées d’une forte dimension professionnelle tout en mobilisant des savoirs fondamentaux et des procédures de recherche. Les diplômes délivrés s’inscrivent dans le schéma Licence-Master-Doctorat (LMD). Ils sanctionnent pour la plupart des études à Bac+ 3 ou Bac+ 5. Certains établissements proposent aussi des cursus et des diplômes post-master, ainsi que des cycles doctoraux. La majorité de ces diplômes figurent aux niveaux I et II du Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), qui reconnaît ainsi leur haut niveau de conception et d’autonomie.

Sur 100 établissements d’enseignement supérieur Culture, 40 sont des établissements publics nationaux (EPN) ou situés dans des établissements publics nationaux, les autres sont des établissements publics de coopération culturelle (EPCC) relevant des collectivités territoriales ou ont un statut associatif. Tous délivrent des diplômes nationaux créés ou reconnus par le ministère de la Culture et de la Communication.

Dans tous les établissements de l’enseignement supérieur Culture, les enseignants sont en majorité des professionnels en activité, à même d’assurer un lien fort avec leur milieu. Cette situation, de même que le développement des stages durant la formation, favorisent l’insertion des étudiants dans la vie active. Chaque année, des milliers de jeunes issus de l’enseignement supérieur Culture: architectes, plasticiens, designers, photographes, affichistes, réalisateurs, comédiens, danseurs, musiciens, historiens de l’art, conservateurs, restaurateurs, etc. s’engagent dans la vie professionnelle avec des acquis associant des savoirs pratiques et des savoirs théoriques de haut niveau.

La proximité des écoles de l’enseignement supérieur Culture avec le monde professionnel et leur environnement en fait des acteurs de premier plan dans les regroupements des établissements d’enseignement supérieur et de recherche en cours sur l’ensemble du territoire (universités, écoles supérieures, laboratoires de recherche, etc.), en particulier dans les Communautés d’universités et établissements (ComUE).

Les coopérations sont nombreuses avec des écoles analogues en Europe et au-delà, mais aussi avec des universités françaises et européennes, des écoles d’ingénieurs, de gestion, des écoles doctorales, etc. Chaque année, un grand nombre d’étudiants Culture bénéficient de ces coopérations interécoles, notamment dans le secteur de l’architecture où la mobilité est très développée. Le ministère de la Culture est partenaire de CAMPUS France et de nombreuses écoles Culture sont impliquées au sein du programme Erasmus+ pour les échanges d’étudiants et d’enseignants.

Pour cette première édition de Création en cours, 77 artistes sélectionnés sont issus de 45 écoles de l’enseignement supérieur Culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *