Préparer un exposé

« Tu sais quoi ? J’ai un exposé ! » Voilà votre écolier très enthousiaste… Préparez-vous à soutenir ce bel élan pour qu’il tienne jusqu’au jour J ! Voici comment votre écolier fait ses premiers pas à l’école et comment lui donner un coup de pouce à la maison.

« Tu sais quoi ? J’ai un exposé ! » Voilà votre écolier très enthousiaste… Préparez-vous à soutenir ce bel élan pour qu’il tienne jusqu’au jour J ! Voici comment votre écolier fait ses premiers pas à l’école et comment lui donner un coup de pouce à la maison.

  • Parfois la veille, ou l’avant-veille pour les parents les plus chanceux, votre enfant vous sollicite pour faire avec lui son « exposé ». Ce travail dont il a lui-même, le plus souvent, choisi le sujet, déclenche une grande motivation à l’idée de le faire… mais mis au pied du mur, c’est la panique : trop d’idées ou pas assez, trop de documents, trop d’informations sur Internet… Bref c’est vers vous qu’il se tourne alors pour essayer d’y voir plus clair. Et vous voilà parti sur la piste des castors ou de Saturne avec ciseaux, colle et feutres de couleur. Vive les soirées « exposé » !

Ça commence quand ?

  • C’est au CE2 que les enseignants commencent à parler d’exposé. Avant, les enfants sont sollicités pour apporter à l’école des documents, des livres, des photos à partir desquels ils échangent. Au cycle III, ce travail se structure. Très souvent à la demande des enfants ! Cette activité permet de vérifier qu’ils ont acquis les démarches pour trouver la documentation sur un sujet donné. L’exposé, qui se fera dans un premier temps avec l’enseignant, va s’individualiser. Il deviendra un outil indispensable au collège.

En classe, il y passe combien de temps ?

  • L’exposé apparaît généralement lorsqu’est abordé en classe un thème en histoire, en géographie ou en sciences et technologie. A l’issue de la période d’étude, l’enseignant propose aux élèves de faire des exposés sur les différents acteurs ou moments du thème étudié. Cela prendra à votre enfant un temps variable selon la méthode utilisée par l’enseignant.
  • L’exposé permet à ce dernier de valider des compétences transversales (lire, écrire, comparer, rédiger hors du temps consacré au français). En proposant aux élèves de travailler à plusieurs, il les met en situation de communication (écoute, partage des données, de l’argumentation des autres…) et de représentation devant toute la classe.

« Tu sais quoi ? J’ai un exposé ! » Voilà votre écolier très enthousiaste… Préparez-vous à soutenir ce bel élan pour qu’il tienne jusqu’au jour J ! Voici comment votre écolier fait ses premiers pas à l’école et comment lui donner un coup de pouce à la maison.

Comment s’y prend l’instit ?

  • Choix du sujet. C’est la première étape, l’enseignant oriente le choix des élèves. Ceux-ci travaillent en groupes ou individuellement.
  • Documentation. La phase de recherche de documents est la plus importante. Elle peut être faite en classe, lors de séances en BCD (Bibliothèque-centre de documentation), en salle informatique (recherches sur Internet) ou à l’extérieur, lors d’une visite à la bibliothèque du quartier ou de la ville.
  • Les documents sont choisis et compilés par les groupes de travail. Lors de la recherche, les élèves sont amenés à affiner leur sujet, à trouver les mots-clés du thème qui les intéressent.
  • Préparation. Des séances de travail par groupes permettent d’écrire et de prévoir une mise en pages et en affiches. Ce travail est corrigé par l’enseignant. Puis, le groupe se réunit pour « répéter » et préparer sa présentation qui durera un petit quart d’heure au maximum.
  • À l’aide de l’enseignant, les enfants mettent en place le fil conducteur de leur exposé : chronologie, dates importantes, évolution dans le temps, grands chapitres… autant de repères nécessaires pour organiser leur présentation et la rendre plus claire et compréhensible pour leur auditoire. Et vivante !
  • Présentation. C’est le grand moment : présenter l’exposé devant la classe. Il est noté dans son ensemble (préparation et présentation).
  • Ceci est une possibilité de travail. En CM2, l’enseignant peut aussi demander, individuellement ou par groupe, de préparer un exposé sur un sujet donné par lui, ou choisi dans une liste ou au libre choix des élèves et de l’exposer à une date donnée. Toute la phase de recherche, d’écriture et de préparation se fait hors du temps scolaire, c’est-à-dire à la maison.

« Tu sais quoi ? J’ai un exposé ! » Voilà votre écolier très enthousiaste… Préparez-vous à soutenir ce bel élan pour qu’il tienne jusqu’au jour J ! Voici comment votre écolier fait ses premiers pas à l’école et comment lui donner un coup de pouce à la maison.

En quoi c’est difficile ?

  • La recherche de documentation séduit beaucoup les élèves car l’outil informatique la rend ludique et très accessible. Mais devant le travail de synthèse et d’écriture, tout devient plus difficile. Aujourd’hui, Internet permet d’obtenir rapidement beaucoup d’informations mais il reste cependant indispensable de lire tous ces documents et de les trier.
  • Une fois la documentation rassemblée, par où va-t-on commencer ? Qu’est-ce qui est le plus important ? Pour qui ?
  • Réfléchir à l’ordre de présentation des informations demande de bien maîtriser les documents ce qui est loin d’être le cas le plus souvent. La mise en place d’un plan ne coule pas de source et devient encore plus compliquée lorsque l’on travaille à plusieurs (même pour les adultes, cela reste compliqué !)
  • La partie présentation demande aussi de l’organisation : qui va parler ? Va-t-il lire ? Est-il nécessaire d’apprendre par cœur ? Se mettre en situation face à la classe n’est pas facile, surtout pour les timides. Cela implique une prise de risque non négligeable.

« Tu sais quoi ? J’ai un exposé ! » Voilà votre écolier très enthousiaste… Préparez-vous à soutenir ce bel élan pour qu’il tienne jusqu’au jour J ! Voici comment votre écolier fait ses premiers pas à l’école et comment lui donner un coup de pouce à la maison.

Comment l’aider à la maison ?

  • Veillez à ce que ce travail personnel ne se fasse pas au dernier moment.Demandez à votre enfant de démarrer ses recherches au moins trois à quatre jours avant l’exposé. Proposez-lui de réunir ses camarades chez vous.
  • Questionnez-le sur le sujet, sur la leçon qui a été faite en parallèle. Interrogez-le aussi sur les documents qu’il compte utiliser.
  • Proposez-lui de l’accompagner à la bibliothèque pour chercher de la documentation.
  • Suggérez-lui, dans sa recherche sur Internet, de ne pas tout imprimer immédiatement. Le bon réflexe est de mettre les sites qui semblent intéressants en « favoris ». Cela permet d’y revenir et de faire un tri avant d’imprimer.
  • Vérifiez avec lui le plan qu’il a élaboré. Une fois l’exposé rédigé, regardez l’orthographe et la présentation avec lui.
  • Ecoutez-le vous expliquer la vie des grenouilles ou la composition du paysage ardéchois : soyez attentif et ne l’interrompez pas. Gardez vos remarques (forcément constructives !) pour la fin.

Denis Sauvage et Sylvie Gasset, professeurs des écoles.

Toutes nos fiches Soutien scolaire.

Vous souhaitez partager votre expérience et vos questions avec d’autres parents ? Rendez-vous sur notreForum Ecole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *