Najat Vallaud-Belkacem condamne fermement les violences commises à Saint-Denis

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, condamne fermement les violences commises à Saint-Denis ce jour et qui ont touché les lycées Suger, Frédéric Bartholdi et Paul-Eluard.

La ministre a réuni les chefs d’établissement, les représentants des personnels, des parents d’élèves et des lycéens des trois établissements, en présence du préfet du département, Pierre-André Durand, de la rectrice de Créteil, Béatrice Gille, du maire de Saint-Denis, Laurent Russier et du député de la circonscription, Mathieu Hanotin.

La violence, la casse, les dégradations sont inacceptables : l’État restera ferme face à ces situations, comme l’ont montré les interpellations de ce jour.

Najat Vallaud-Belkacem tient à redire sa confiance à la communauté éducative et son soutien à l’ensemble des personnels pour leur bonne gestion des situations, avec le sang-froid nécessaire pour garantir la sécurité des lycéens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *