Quels sont les vingt lycées qui font le plus progresser leurs élèves ?

L’éducation nationale mesure chaque année la valeur ajoutée des établissements. Voici ceux qui se distinguent par des résultats au bac bien meilleurs qu’attendus compte tenu du profil de leurs élèves.

Le lycée Gabriel-Fauré, à Paris, dans le 13e arrondissement, fait partie des 20 établissements de France ayant la meilleure « valeur ajoutée » pour ses élèves, selon les indicateurs du ministère de l’éducation nationale sur le bac 2016.

Dossier spécial classement des lycées 2017. Quels sont les lycées qui ont fait le plus progresser leurs élèves ? C’est ce que mesure, chaque année, l’indicateur de « valeur ajoutée » de la réussite au bac créé par le ministère. Nous publions ci-dessous la liste des 20 meilleurs établissements sur ce critère de la « plus-value » éducative, leur taux de réussite au bac se situant entre 8 et 13 points au-dessus du taux attendu.

Découvrez le classement des lycées 2017 avec M Campus

Trouvez votre lycée

Voir le classement national

Selon la définition de cet indicateur par le ministère, il s’agit en effet d’« une grandeur qui répond à la question de savoir ce qu’un lycée a “ajouté” au niveau initial de ses élèves. Elle mesure la différence entre les résultats obtenus et les résultats qui étaient attendus, compte tenu des caractéristiques scolaires et sociodémographiques des élèves ». Elle permet de se faire une idée du travail accompli par les équipes éducatives auprès de leurs élèves, en comparant le taux de réussite au bac effectivement obtenu au taux moyen obtenu dans les établissements accueillant des élèves de même profil (sont pris en compte l’âge et le niveau scolaire à l’entrée en seconde et l’origine sociale).

Parmi ces lycées, nous n’avons retenu dans notre tableau que ceux ayant présenté au moins 100 élèves au bac, afin d’éviter les biais liés à de trop petits échantillons. Il ressort que 18 de ces 20 lycées sont des établissements publics, alors que les établissements privés sont de très loin les plus nombreux parmi ceux qui obtiennent 100 % de réussite au bac.

La différence entre le taux de réussite attendu au bac 2016 (en %) et le taux effectivement constaté (en %) permet au ministère d’établir en score en « points » : l’indicateur de valeur ajoutée par établissement.

  •  Adrien de Tricornot
    Journaliste
    Suivre Aller sur la page de ce journaliste Suivre ce journaliste sur twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *