La sécurité renforcée dans les écoles et établissements scolaires

Depuis les attentats de novembre 2015, une collaboration étroite s’est établie entre les ministères de l’Intérieur et de l’Éducation nationale, dans le double objectif de renforcer significativement les mesures de protection de l’espace scolaire et de parvenir à une culture partagée de la sécurité.

A cet effet, à l’automne 2016, les inspections générales des deux ministères ont été mandatées pour réaliser un bilan des mesures prises et identifier des pistes d’action nouvelles.

Conformément à leurs recommandations, alors que la menace terroriste demeure particulièrement élevée et que les établissements scolaires peuvent constituer des cibles pour des violences de toute nature, comme à Grasse, Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et M. Matthias Fekl, ministre de l’Intérieur, ont décidé de mettre en œuvre des mesures supplémentaires visant à adapter la stratégie d’ensemble « anticiper, sécuriser et savoir réagir » définie par les Ministres à la rentrée scolaire 2016.

Anticiper
D’ici à la fin de l’année scolaire, afin de mieux préparer l’encadrement, le réseau des 500 « formateurs relais » académiques, déjà formés à ce jour, sera encore renforcé pour passer à 1 500 cadres éducatifs formés, notamment pour apporter un soutien aux directeurs d’école dès la rentrée scolaire 2017.

Sécuriser
Afin de faciliter la réalisation des diagnostics de sécurité, un guide, élaboré en partenariat avec les associations d’élus, sera diffusé fin mars 2017. Parallèlement, alors que la moitié de l’enveloppe exceptionnelle de 50 millions d’euros, mise en place en août dernier afin de répondre aux besoins de sécurisation des bâtiments scolaires, a déjà été notifiée, l’instruction des dossiers déposés sera accélérée pour permettre l’engagement de la totalité de cette dotation avant la fin avril 2017.

Savoir réagir
Pour faciliter l’appropriation des réflexes de sécurité par la communauté éducative, un vade-mecum de fiches pratiques sera établi avant le 13 avril. Par ailleurs, des formations destinées aux personnels scolaires et périscolaires seront expérimentées dans trois départements, d’ici la fin juin 2017.

Enfin, de nouveaux exercices seront conduits dans les établissements pour se préparer à une crise éventuelle, en coordination étroite avec les autorités locales, les forces de sécurité intérieure et les collectivités gestionnaires.

La sécurité des élèves et de toute la communauté éducative est une priorité absolue pour le Gouvernement. Pour présenter cette nouvelle phase de mobilisation et anticiper d’ores et déjà sur la rentrée scolaire 2017, Mme Najat Vallaud-Belkacem réunira les recteurs le 13 avril prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *