10 astuces pour voyager en voiture avec bébé

Les vacances d’été sont d’actualité. Mais avant de pouvoir en profiter, il reste un dernier défi à relever : la longue route en voiture avec votre tout-petit. Pas de panique, voici nos dix astuces pour un trajet sans hic !Picoti, le magazine pour les bébés 

voyager en voiture avec bébé

Les vacances d’été sont d’actualité. Mais avant de pouvoir en profiter, il reste un dernier défi à relever : la longue route en voiture avec votre tout-petit. Pas de panique, voici nos dix astuces pour un trajet sans hic !

1- Partir à l’heure de la sieste 

  • Si votre trajet ne dure que quelques heures, il peut être judicieux de programmer votre départ en début d’après-midi. C’est l’heure de la sieste : votre petit passager s’endort rapidement et ne voit pas le temps passer. Sans pleurs et sans cris, le voyage est plus agréable pour toute la famille !   

2- Veiller au confort de bébé 

  • Votre tout-petit supportera mieux un long trajet s’il est bien installé. Par exemple, un cale-tête doux et antitranspirant peut rendre son siège auto plus confortable. Pensez aussi à l’habiller avec des matières souples pour qu’il se sente à l’aise. Bannissez les boutons dans le dos et ne le couvrez pas trop, car le siège auto va lui tenir chaud ! Enfin, vérifiez avant de partir que la climatisation l’atteint sans souffler trop fort sur lui.   

3- Installer un miroir de voiture 

  • Cet accessoire est utile quand bébé est dos à la route. Il se fixe sur l’appui-tête de la banquette arrière, face à votre enfant, et vous permet de garder un œil sur lui tout au long du trajet. Il donne aussi à bébé la possibilité de vous voir et de se rassurer. Certains miroirs de voiture ont un petit plus : ils font de la musique et de la lumière pour l’aider à s’endormir tranquillement. Pratique !   

4- Emmener un “sac de survie” 

  • Fouiller dans une valise au fond du coffre, sur une aire d’autoroute bondée, pour trouver en urgence un biberon ou une tenue de rechange ? Quelle galère ! Pour y échapper, une seule chose à faire : garder à portée de main un sac avec tout ce dont bébé pourrait avoir besoin pendant le voyage (doudou, biberons, petits pots, gâteaux, couches, rechanges, bavoirs, lingettes, brumisateurs…). On n’est jamais trop prévoyant !   

5- Rester zen 

  • Plus facile à dire qu’à faire, mais c’est important ! Quel que soit son âge, bébé est sensible aux tensions et à l’énervement qui règnent parfois au moment du départ ou dans les embouteillages. Cela peut le stresser et lui faire passer un mauvais voyage. Il vaut donc mieux faire un petit effort sur soi pour éviter d’angoisser ou de se disputer, même si tout ne se passe pas comme prévu.   

6- Se méfier du soleil 

  • Contrairement à ce que l’on croit souvent, les vitres n’arrêtent pas les UV. Il faut donc protéger vos enfants dès le départ, sur la route des vacances, avec de la crème solaire et des lunettes de soleil. Le pare-soleil est aussi nécessaire, sur la vitre latérale, voire sur la vitre arrière si bébé est dos à la route.   

7- Multiplier les pauses 

  • Pour des raisons de sécurité, il est conseillé au conducteur de faire une pause toutes les deux heures. Mais s’arrêter régulièrement sur les aires d’autoroute est aussi plus agréable pour les passagers, petits et grands. C’est l’occasion de grignoter, de se dégourdir les jambes et de s’amuser un peu, avant de repartir détendus.   

8- Prévenir le mal des transports 

  • Pour éviter que votre bébé ne soit malade en voiture, vous pouvez lui donner un encas léger, comme du pain, avant de partir. En route, conduisez sans à-coups et aérez régulièrement la voiture. Si le problème du mal de voiture est récurrent, n’hésitez pas à en parler à votre médecin : il peut prescrire des traitements préventifs efficaces à votre tout-petit.   

9- Prévoir des jouets et de la musique 

  • Pour désamorcer les crises en voiture, rien de tel que de divertir bébé en lui proposant des jouets, des peluches et des livres tout le long de la route. Ne sortez pas tout d’un coup : il les appréciera mieux en les découvrant petit à petit. La musique est aussi une bonne manière de le calmer et l’amuser, alors à vos CD de chansons et de comptines !   

10- Coller un autocollant « bébé à bord » 

  • À l’arrière de votre voiture, cet autocollant signale aux autres conducteurs que vous transportez un tout-petit. Cela fera peut-être réfléchir les chauffards et les dissuadera de vous suivre de trop près ou de vous faire une queue de poisson… 

Priorité à la sécurité !   

  • Pour que vos enfants soient en sécurité dans votre voiture, leur siège auto doit être parfaitement adapté à leur poids et à leur taille. De la naissance à 4 ans, il leur faut un siège du groupe 0+/1. Vérifiez qu’il répond bien aux normes européennes. Pour cela, il suffit de s’assurer que le siège porte l’une de ces deux étiquettes :  

  • Pour installer correctement le siège, il est important de suivre la notice à la lettre. Tout « bricolage » pourrait être dangereux, en cas d’accident ou de freinage brusque. Installez le siège sur la banquette arrière, de préférence à la place du milieu si celle-ci est équipée d’une ceinture de sécurité à trois points. 
  • La loi impose de placer les tout-petits dos à la route, au moins jusqu’à 9  kilos avec un siège R44 et jusqu’à 15 mois avec un siège i-Size. Cette position est la plus sûre en voiture : il est donc recommandé de la garder le plus longtemps possible. Une précaution vitale est toutefois nécessaire : si votre enfant est dos à la route, désactivez l’airbag frontal.   
  • Et pour une sécurité maximale, n’oubliez pas de verrouiller les portières et les vitres arrière de l’intérieur.

Cet article est extrait du cahier parents de Picoti, le magazine pour les bébés de 9 mois à 3 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *