Conseils pour voyager avec bébé

Votre tout-petit va connaître son premier grand départ ? Avion, train, voiture, nos conseils pour voyager avec lui en toute sérénité. A vos marques, prêts ?

Conseils pour voyager avec bébé

Votre tout-petit va connaître son premier grand départ ? Avion, train, voiture, nos conseils pour voyager avec lui en toute sérénité. A vos marques, prêts ?

Pour votre enfant, c’est une grande première. Les embouteillages, l’enregistrement des bagages… il n’est pas encore très habitué. Plus question d’improviser donc. Désormais, il va falloir vous OR-GA-NI-SER.

Voyage en voiture : les précautions

La bonne nouvelle, c’est que votre tout-petit a encore un sens de l’équilibre immature et n’aura donc pas la nausée !

  • Ce qu’il faut faire. Le B.A-BA est d’éviter de rouler aux heures chaudes et de faire une halte toutes les deux heures. Sur les autoroutes des aires adaptées aux tout-petits existent, avec repas tout prêts, couches et tables à langer.
  • Dans la voiture, installez votre enfant dans son siège-auto, fixez des pare-soleil sur les vitres et dégagez la plage arrière pour éviter les chutes d’objets en cas de freinage brutal.
  • Proposez régulièrement à boire à votre petit passager, rafraîchissez-le avec un brumisateur et ne le laissez jamais seul dans la voiture à l’arrêt. Arrêtez-vous toujours pour le faire manger. Les bactéries du lait se développant à partir de 20 °C, préparez le biberon sur place ou utilisez un biberon de voyage avec sachets préstérilisés à jeter après usage. 

Voyage en train : une solution confort

Rapide et confortable, le train est une bonne solution pour voyager avec un tout-petit. De plus en plus d’équipements y sont prévus pour les bébés.

  • Ce qu’il faut faire. Le train est gratuit pour les moins de 4 ans, mais votre enfant devra voyager dans vos bras. Si vous craignez d’être à l’étroit, vous pouvez lui réserver une place à côté de vous. Renseignez vous.
  • Côté équipements, les TGV et les Corail-Teoz offrent un coin nursery avec chauffe-biberons et table à langer. Pensez aussi à une petite laine pour la clim.

Voyage en avion : quelles conditions ?

Aucune contre-indication à ce que votre tout-petit embarque avec vous en avion dès ses premières semaines.

  • Ce qu’il faut faire. Les moins de 2 ans ne disposent pas de siège individuel. Plusieurs compagnies proposent des berceaux à suspendre devant vous. Leur nombre étant limité, réservez-le à l’avance. Vous devrez tenir votre enfant dans vos bras au moment du décollage et de l’atterrissage. Profitez-en pour le faire téter ou lui donner un biberon d’eau. La succion atténue les douleurs au tympan liées à la dépressurisation.
  • S’il est enrhumé ou sort d’une otite, consultez le médecin pour savoir s’il est préférable de décaler votre départ.
  • A bord, prévoyez le nécessaire (couches, biberons, etc.) en fonction du temps de trajet, sans oublier des vêtements adaptés à la température du lieu d’arrivée.

Laetitia Möller avec le Dr Julien Cohen-Solal, pédiatre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *